Djelaloose is soon dead, Djelali revival

Djelali is not dead!

Le fameux rafiot fera de vieux os avec l'équipée des baroudeurs à son bord. Le chantier de réparation à débuté. Alors que nous étions à deux doigts du clônage un gropuscule d'Archibald Tuttle nous vinrent en aide au Chantier de Port Lavigne à Nantes. Exonérés de tout formulaire 27b - 6, nous rebondissons de bons plans en aubaines dans la lignée de ce que nous avait déjà grâcieusement offert le Père Jaouen de l'AJD.

Nous continuons d'évoluer en pleine science fiction, explorants les enclaves de piraterie bienveillante de la Bretagne.

Concrètement, le bateau est en cale sèche à Nantes sur un Chantier qui longe la Loire :

Port Lavigne

Il est en cours de démontage afin d'accéder aux parties à changer ainsi qu'inspecter les zones suspectes.

Les cabines avants ont étées mises à nue dégageant l'épontillle ainsi que les alentours du pied de mat qui présentent une bonne corrosion.

Le lest à déjà été dégagé au marteau et burin par les "liquidateurs" du Djelali. La coque sera ensuite réparée et renforcée.

​​

Le petit cabanon-atelier ***** du Djelali.

Le chantier promet d'être fastitieux, la "To do List" n'a rien à envier au bottin le plus gros du monde, mais, historiquement, des exploits bien plus sérieux ont déjà été accomplits. Notre salle d'opération évincera systématiquement l'ensemble de nos légères complications...

Galerie photos liées : Convoyage et semaine 1

Mots-clés :

À l'Affiche
Posts Récents
Recherche pas Tags
Nous Suivre
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic